Tracts nationaux

LE PRINCIPE DE PRECAUTION

POUR QUE NOUS NE VIVIONS PAS D’AUTRES DRAMES Les drames survenus ces dernières semaines dans 3 entreprises du Groupe nous ont tous bouleversés. La peine et la colère se mêlent à la stupeur devant de tels actes. Dans les jours qui ont suivi, nous avons pris soin de respecter un temps pour que les familles et les collègues de travail accompagnent dignement ceux qui nous ont quittés. Mais maintenant, une chose est claire : il faut que les choses changent, et vite ! » Lire la suite

BPCE VA MIEUX…

MAIS PEUT-ON EN DIRE AUTANT DE SES SALARIÉ(E)S ? François Pérol à Christine Lagarde : « Tout va très bien Madame la Marquise… » Dernièrement, les dirigeants de BPCE et de NATIXIS ont publié les comptes à grand renfort de communication dans la presse. A écouter François Pérol, le président de ces deux entités, tout irait pour le mieux. Jugez du peu : BPCE avec un résultat net part du Groupe de 3,640 milliards d’euros en 2010 multiplie par 7 ses résultats de 2009. De son côté, NATIXIS affiche un bénéfice net de 1,732 milliards d’euros en 2010, contre 1,388 milliards d’euros de pertes en 2009. Enfin, les 2,2 milliards d’euros que BPCE devait encore à l’Etat viennent d’être remboursés. » Lire la suite

SUD ASSIGNE LA CAISSE D’EPARGNE

SUD ASSIGNE LA CAISSE D’EPARGNE RHONE ALPES ET LE BENCHMARK D’OLIVIER KLEIN EN JUSTICE Le 25 octobre dernier, Sud écrivait à François Pérol pour lui demander de faire cesser immédiatement dans l'ensemble du groupe l'instauration, comme système de gestion et d'évaluation du Personnel, de cette pratique idéologique fort destructrice humainement dénommée benchmark (lettre restée sans réponse à ce jour). » Lire la suite

ACTIVATION CLIENTELE

Comment user le Personnel jusqu’à la corde ? Dans toutes les Caisses régionales, les directions ont présenté en Comité d’Entreprise et en CHSCT, le plus souvent de façon tronquée et bâclée, le projet « Activation Clientèle » et ses corollaires : OVAD (Organisation de la Vente A Distance) et @Agence (services et produits vendus par internet). La loi prévoit que les patrons doivent consulter les Instances Représentatives du Personnel pour obtenir un avis. Que cet avis soit favorable ou pas ne change rien à l’affaire, car en l’obtenant, les patrons ont les mains libres pour déployer leur nouvelle stratégie de distribution. » Lire la suite