Flash

Élections CSE à la Caisse d'épargne Loire centre : du 14 au 24 janvier, VOTEZ ET FAITES VOTER SUD-SOLIDAIRES

Nos arguments et candidat-es 1 / Nos arguments et candidat-es 2

EGALITE H/F : SUD réclame des actes.

Afficher des pourcentages, déclamer des ambitions pour se faire applaudir lors de rassemblement, signer des chartes, sont autant d’artifices qui cachent la réalité : nos dirigeants n’ont pas la volonté de mettre une véritable politique d’égalité entre les Hommes et les Femmes en œuvre à la CEGEE.

Pour preuve, les négociations (obligatoires rappelons-le !) entamées il y a quelques temps n’ont chutées sur aucun accord. Ainsi même sur un sujet aussi conciliant où toutes les parties devraient avoir un objectif commun, la direction a réussi la prouesse de n’obtenir la signature d’aucune Organisation Syndicale.

Et pour cause ! Alors que les femmes représentent actuellement plus de 58 % de l’effectif CDI, la Direction se targue d’atteindre un taux de femmes cadres de 45 % à horizon 31/12/2021. Est-ce cela l’égalité ?

Actuellement les femmes représentent 43,74 % des cadres, une progression de 1,26 % sur 3 ans ! Est-ce cela de l’ambition ?

De plus, avec un âge moyen masculin supérieur de 4 ans à celui des femmes, il suffira d’attendre le départ de quelques-uns pour atteindre l’objectif sans mener aucune action !

La création de la CEGEE aurait pu être l’occasion de transformer leurs paroles en actes, hélas à voir le tableau ci-dessous, c’est encore un acte manqué ! 

Interrogés sur ces chiffres alarmants, nos dirigeants nous rétorquent que les Femmes de l’entreprise ne disposent pas des compétences nécessaires pour occuper ces postes d’encadrement. Mesdames, vous apprécierez !

Quant aux salaires, l’âge et l’ancienneté peuvent-ils vraiment tout expliquer ?

D’ailleurs en 2018, 2/3 des salarié-es qui n’ont bénéficié d’aucune mesure individuelle depuis 8 années consécutives sont des femmes !

L’équipe SUD-Solidaires CEGEE

TÉLÉCHARGER LE TRACT