Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

GRANDE BRADERIE DES SALAIRES

TOUT DOIT-IL DISPARAÎTRE ? POURQUOI ?

Il y a 3 ans, Sud  vous interpellait sur les bas salaires Caisse d’Epargne et avait bien raison. En 2018,  malgré la fusion des 2 meilleures Caisses, le bilan est toujours consternant !

En effet, sur les premières tranches de classifications et en se basant sur les salaires minimums de branche, l’augmentation de salaire se situe entre 1 et 3.5 % sur 10 ans. En comparaison, le SMIC a quant à lui augmenté d’environ 13% ! Quel écart ! Certains de nos collègues touchent à peine 1 200 € net / mois alors que le SMIC est de 1 173 € net en 2018.

Nombreux sont ceux qui pensent encore que les employés de banque sont bien payés !

Il est vrai qu’il n’y a pas si longtemps, en Caisse d’Epargne, il y avait une multitude de primes, une tarification « collaborateur » très avantageuse,  un équivalent 14ème mois….

2002 a marqué la fin de ces acquis pour laisser place à notre « merveilleuse » Part Variable, venue compenser « généreusement » ces pertes !

On nous demande un niveau de qualification et de compétence toujours plus accru alors que l’on constate un réel appauvrissement des employés Caisse d’Epargne (certains de nos collègues touchent le complément RSA…).

Comment peut-on vivre avec 1200 €/mois ?  On ne vit pas, on survit.

Et pourtant la CEHDF c’est 669 MILLIONS D’EUROS DE PNB, 1 RESULTAT NET DE 122 MILLIONS D’EUROS

ET 3.5 MILLIARDS D’EUROS DE FONDS PROPRES !

 « Un « trésor de guerre » plus que confortable faisant de la nouvelle entité la première Caisse d’Épargne de France (après Ile-de-France), une des plus performantes du groupe Banque Populaire – Caisse d’Épargne. Nous pesons 10 % de l’ensemble des Caisses d’Épargne, se félicite Alain Denizot.» (cf. La Voix Du Nord du 03.05.2017)

Voilà pourquoi Sud revendique

UN SALAIRE MINIMUM POUR TOUS DE 1 700 € NET

L’équipe Sud-Solidaires

TELECHARGER LE TRACT