Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

HAUSSE DE L’INTÉRESSEMENT

Le fruit de notre travail et de nos sacrifices

Le directoire claironne une hausse de l’intéressement de plus de 24 % et rompt avec ses dogmes en promettant le versement d’un complément en mai 2018. Sud se félicite d’avoir signé cet accord 2015 – 2017 et attend l’ouverture des négociations afin de parvenir à un nouvel accord pour les années 2018 – 2020. Revenons à la communication de nos dirigeants, serait-elle le signe que l’arrogance céderait la place à l’humanité ? En aucun cas. La hausse de l’intéressement à verser en 2018 n’est que le fruit de notre travail et de nos sacrifices. Et son complément : une petite cerise sur le gâteau.

COMMENT CETTE HAUSSE DE PLUS DE 24% EST-ELLE RENDUE POSSIBLE ? PAR NOTRE TRAVAIL !

Le PNB a augmenté en 2017 pour dépasser le milliard d’euros grâce à des produits exceptionnels et aux excellents résultats commerciaux obtenus dans des conditions humaines et de travail détériorées. Le Résultat Net (RN) servant d’indicateur au calcul de l’intéressement a quant à lui augmenté pour atteindre les 198 M€ et dépasser les 200 M€ en consolidé ; accroissement à l’arrière-goût amer néanmoins, comme le fruit de la diminution drastique des effectifs (-230 CDI) liée à une baisse sensible des frais de personnel de près de 10 M€ depuis 2014. C’est sans doute cela que le directoire appelle «la pertinence des choix et des orientations stratégiques».

MODE DE CALCUL DE L’INTÉRESSEMENT.

L’article 3 de l’accord de 2015 prévoit que le montant versé sera égal à un pourcentage du résultat net selon la grille suivante :

  • 7% jusqu’à 180 M€ du RN = 12, 6 M €
  • 8% pour la fraction supérieure à 180 M€ soit = 1, 44 M €

Total : 14 M €.

Le «généreux complément» devrait être d’1 M€ permettant d’atteindre une enveloppe de 15 M€ versus 12, 5 M€.

  • 1 M €, cela représente en moyenne 200 € par personne avant CSG – CRDS. Ça se prend, mais y’a quand même pas de quoi s’affoler non plus.

POURQUOI CETTE SOUDAINE ET TOUTE MESURÉE « BIENVEILLANCE » DE NOS DIRIGEANTS ?

Ont-ils eu vent de la grogne générale concernant la part variable ? Savent-ils déjà que le refus d’une prime exceptionnelle du bicentenaire célébré fastueusement le 22 mai prochain passera mal, tout comme l’absence d’augmentation générale en 2018 ? Leur aura-t-on parlé du ras le bol de la course effrénée aux résultats ? Un peu de tout ça sans doute. Ajoutons-y une volonté farouche de ne voir qu’une seule tête, au moins jusqu’à la célébration du bicentenaire. Un mouvement d’humeur pourrait gâcher une si belle fête.

Pour Sud, le directoire pusillanime tente de s’acheter à pas cher une toute relative et peu durable paie sociale. Cela suffira-t-il alors que le projet stratégique 2018/2020 va générer fermetures d’agences, mobilités géographiques, suppressions d’emplois, notamment ?

Le 21 février 2018. L’équipe Sud-Solidaires

TÉLÉCHARGER LE TRACT