Flash

Élections du CSE à IT-CE - Du 11 au 18 mars votez et faites voter SUD-Solidaires

Notre plaquette électorale

NAO EN CEAPC

LE GRAND VIDE SIDÉRAL

A l’issue de la 2ème réunion de cette « négo », si l’on peut appeler ça comme ça, les Organisations Syndicales ont soumis leurs revendications à la direction.

Pour Sud-Solidaires, vous les trouverez au verso de ce tract. Nous portons des demandes à la hauteur des résultats révélateurs de l’implication de toutes et tous. Nous demandons que l’investissement dans le travail de chacune et chacun soit reconnu.

Face à nous, le vide… le quasi-néant. La direction n’a certainement pas dû « recevoir » nos revendications car elle ne fait qu’énumérer ses propositions afin, nous citons, « d’assurer la pérennité de la CEAPC et dans le respect de chacun » :

  • La prime de 350 euros décidée unilatéralement par BPCE pour les salarié-es ayant un salaire brut annuel inférieur à 40 000 euros. Qui va concerner 70 % des salarié-es
  • Le salaire d’embauche des GC porté à 24300 euros bruts annuel
  • Le salaire mini des ChC passé à 26 000 euros bruts annuel
  • Le salaire mini des RC à 27 000 euros bruts annuel
  • Les mesures de garantie salariale des 8 ans (c’est l’accord ils n’ont pas le choix)
  • Toujours les enveloppes individuelles distribuées au bon vouloir des managers

Si la revalorisation des salaires les plus bas est une bonne chose, il n’est fait aucun cas de l’égalité hommes/femmes et de bien d’autres de nos revendications.

Nous sommes inquiets du manque de respect et du peu de considération que porte la direction aux salarié-es de la CEAPC ! Ils ne daignent même pas octroyer une augmentation générale des salaires à hauteur de l’inflation qui est de 1,2 %.

Notre perception des conditions de travail est très éloignée de celle de la direction qui, bien que sachant très bien ce qu’elle met en place, n’imagine pas l’impact de RHD20#20, sur la vie et le moral de certain-es collègues. C’est bien pour toutes ces raisons que le syndicat Sud-Solidaires ne signera pas, en l’état, cette pseudo-négociation.

Prochaine et dernière réunion le 22 février prochain 

L’équipe Sud-Solidaires

TÉLÉCHARGER LE TRACT