Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

CELDA – NAO 2018

Ou comment négocier seul.

Définition du mot négociation : n.f, la négociation est la recherche d’un accord centré sur des intérêts matériels ou des enjeux quantifiables entre 2 ou plusieurs interlocuteurs dans un temps limité.

En LDA, la réunion de NAO n’est en rien une négociation. En réalité, la Direction n’a aucune volonté d’aboutir à un accord et encore moins de reconnaitre le travail et les résultats exceptionnels réalisés par les salariés sur l’année 2017 qui fut à nouveau une année record.

La direction remplit simplement le caractère obligatoire de cette réunion.

Nous avons fait des revendications légitimes et cohérentes avec la surperformance réalisé par les salariés et le résultat net de 2017 qui devrait approcher les 40 millions d’euros. Nos demandes concernent l’ensemble des salariés contrairement aux mesures prises par notre direction BPCE.

A savoir :

  • Revalorisation de la grille de classification.
  • Augmentation générale des salaires.
  • Suppression des écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes.
  • Demande d’une prime exceptionnelle liée aux excellents résultats.
  • Progression systématique de classification lors d’un changement d’emploi et augmentation de salaire de 100% de la différence entre 2 SAM.
  • Rattrapage du pouvoir d’achat des années antérieures.

Propositions de la direction :

– Au niveau national 2 mesures :

  • Une prime de 350 € bruts pour les salariés n’excédant pas 40000 € brut annuel.
  • Le passage en cadre de tous les DA qui ne le seraient pas d’ici le 31/12/2020 cela représente 289 salariés sur tout le territoire.

– Au niveau local

Pas de mesures proposées concernant l’ensemble des salariés sur une augmentation ou prime éventuelle. Que du saupoudrage afin de ne pas affecter le sacrosaint coefficient d’exploitation. Ah si ! On oubliait la mesure phare reconduite pour cette année (on a de la chance !) la prime de scolarité de 50 euros bruts, on a évité le pire.

Et concernant l’abondement, nous avons une proposition à 400 euros soit 150 euros de moins que l’année dernière.

En bref, malgré les excellents résultats de 2017 notre direction assume la baisse du pouvoir d’achat de l’ensemble des salariés.

Pour rappel, en 4 ans nos salaires ont été augmentés de 0.6%.

Cette année, pour vous ce sera :

MOINS DE PARTICIPATION

MOINS D’ABONDEMENT

AUCUNE AUGMENTATION GENERALE DES SALAIRES

L’équipe Sud-Solidaires

TÉLÉCHARGER LE TRACT