Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

NAO 2018 CEPAC

Mesdames et Messieurs les dirigeants du Groupe BPCE,

Non ! Les salariés de la Caisse d’Épargne ne font pas l’aumône et méritent une vraie reconnaissance de leur engagement !!! 

Négociation Annuelle Obligatoire nationale : 

Prime de 350 euros brut*, de qui se moque-t-on ? 

*(Versement en une fois d’une prime de 350 € bruts base temps plein sur la paie du mois de janvier 2018 aux salariés dont la base de référence est inférieure ou égale à 40.000€. ) 

Alors que le résultat avant impôts du groupe BPCE a augmenté de 5,3 % à fin septembre 2017, et s’établit à 4 643 millions d’euros pour les neuf premiers mois de l’année 2017 (source résultats 3eme trimestre 2017 Groupe BPCE), et qu’il est la conséquence d’un investissement et d’une mobilisation sans faille de l’ensemble des salariés, le groupe BPCE n’a pas jugé utile ni d’augmenter de manière générale les salaires alors que l’inflation sur les 5 dernières années a variée à la hausse de 3,6 % (source INSEE 2012/2017), et que les résultats sont au rendez-vous, ni d’octroyer une prime exceptionnelle digne des résultats et de l’engagement de chacun des salariés du groupe ! 

Comme chaque année, la main est donnée à nos dirigeants locaux, 

SUD revendique une prime exceptionnelle de 2 000 €. 

Pour info : 2 000 euros X 3 200 salariés X 25 % (charges employeur) = 8 millions… sur 160 millions de résultats nets CEPAC, c’est peu pour eux et important pour chacun d’entre nous !

L’équipe Sud-Solidaires.

TÉLÉCHARGER LE TRACT