Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

FUSION CELCA/CEA

ACCORD DE MÉTHODE DE LA NÉGOCIATION

CE QU’IL FAUT SAVOIR

1/ Cet accord a pour objet de simplifier la vie de nos dirigeants car il permet :

  • De créer une structure de négociations durant la période transitoire.  Durant cette période (qui se terminera à la date de la fusion juridique)  les deux  entreprises sont encore distinctes. Ainsi les négociations auraient dû se tenir séparément entre la Direction et  les Organisations Syndicales représentatives (OSR) en Alsace d’une part,  et entre la Direction et  les OSR en CELCA d’autre part.
  • D’organiser et de planifier les informations/consultations des Comité d’Entreprise et CHSCT des deux entités,  alors que celles-ci sont encore distinctes,
  • De faire des économies en terme d’expertises car chacune de ces instances aurait  pu avoir recours à des experts différents.

2/ Cet accord a pour objet d’amadouer les représentants du Personnel de la CEA car en lieu et place de disparaître il leur garantit :

  • Le maintien de tous les élus, représentants syndicaux, délégués syndicaux,
  • Le maintien de tous  leurs moyens, environ 6000 heures de délégation, la prise en charge de leurs frais,
  • Leur participation aux réunions plénières de la nouvelle entité, malgré la perte de leurs mandats, jusqu’à la date de proclamation des résultats électoraux de la nouvelle entité (décembre 2018).

3/ Cet accord a pour objet de rassurer les Salariés car il laisse à penser que : 

  • La fusion n’aura pas d’impact sur leurs instances  représentatives  du personnel en termes de nombre d’élus, de proximité, de moyens pour les défendre,  voire  de budget pour les activités sociales à partir de 2019.
  • Les Echanges Directions/Organisations Syndicales sont du même acabit que les groupes de travail, des discussions d’égal à égal avec un esprit coopératif voire convivial.
  • Que le futur socle social qui déterminera notre temps de travail, notre organisation, nos métiers, notre rémunération, nos vie quoi ! Sera paisiblement discuté entre personnes  de bonne volonté, sans pression,  sans arrière-pensée  d’économie d’échelle, de réduction  des   coûts.

En d’autres termes, la fusion c’est bienvenue dans le monde des Bisounours !

4/ Cet accord a pour objet de diviser les Organisations Syndicales car: 

  • Il flatte les égos de  ceux qui pensent qu’être 11 autour de la table de négociations c’est reconnaître leur suprématie,
  • Il accorde des moyens non égalitaires aux organisations syndicales pour leur permettre de mener à bien leur mission,
  • Il favorise le syndicat actuellement majoritaire afin d’obtenir des signatures, comme ils avaient obtenu leur complicité dans les 2 COS lors du vote du pacte fondateur.

MAIS SURTOUT,  CET ACCORD N’APPORTE RIEN AUX SALARIES.

GAGEONS QUE LES SIGNATAIRES METTRONT AUTANT D’ENERGIE A DEDENDRE VOS INTERETS

Metz, le 12 octobre 2017 – L’équipe Sud-Solidaires CELCA

Télécharger le tract