Flash

Élections du CSE du 22 au 30 novembre à la Caisse d'Épargne Grand Est Europe

Les candidat-es

 

POS 2018-2020

DANGER POUR L’EMPLOI EN CEAPC

Coup de tonnerre lors de la présentation du POS 20#20 ! Nous nous attendions à de nombreux et douloureux changements (fermeture de 400 agences et suppression de 4 000 emplois dans le groupe), la présentation du POS sur les 3 prochaines années en CEAPC a confirmé nos craintes ! Nous ne resterons pas sans voix ni réaction devant la violence de ces annonces. Nos dirigeants continuent à raisonner à partir d’une vision purement et uniquement comptable et financière.

En effet, si ces dernières années de profondes mutations sont intervenues et ont percuté notre environnement (nouvelles  technologies, nouveaux process, réglementation etc.) beaucoup, si ce n’est la totalité des salarié-es, ont fait l’effort et les sacrifices d’évoluer pour s’adapter à ces nouvelles exigences. Mais ce n’est jamais suffisant ! Et pour le coup les  patrons, peut-être boostés par le blanc-seing donné par le gouvernement Macron, se sont sentis pousser des ailes !

Résultat : on change tout du sol au plafond

Ce projet repose sur la disparition des Conseillers Clientèles. Ils deviendront, pour le même prix, des Gestionnaires de Clientèles avec un portefeuille de 550 entités à gérer (et à faire tourner). De plus, nous n’avons aucun détail sur le temps qui sera alloué aux différentes tâches (accueil, logistique, commandes, rétrocessions de fonds etc. Oui, il faudra être GC et CC à la fois) et personne ne peut dire à ce jour comment seront gérées les priorités. Bref du GC à moindre prix et bien sûr pas question de refuser une si « belle » promotion !

Quant aux Gestionnaires de Clientèle, ils deviennent… des Chargés de Clientèle exerçant le même métier mais sur une clientèle « Prémium »… sauf qu’1/4 d’entre eux resteront GC (lesquels ? une loterie sera-t-elle organisée ?) et devront donc de fait, participer aux tâches collectives des ex CC (accueil, logistique, etc.). Belle évolution là aussi ! Qui restera sur le carreau ?

Sinon, au registre des autres bonnes nouvelles, 400 départs sont actés et moins de la moitié seront  remplacés. Inutile de vous dire que CDD et autres stagiaires vont devenir une denrée rare. Quant aux remplacements (maladie, maternité etc.) rien ne changera, toujours aucun remplacement, il faudra que celles et ceux qui restent se débrouillent.

Enfin, on pourrait aussi vous parler de la désynchronisation (fermeture à la clientèle l’après midi) qui va toucher 65 nouvelles agences (avec report de la clientèle sur la pauvre agence qui elle va rester ouverte), du redécoupage de certaines zones, etc… Mais courage vous découvrirez tout cela dans les belles présentations qui vont vous êtres déclinées dans les prochains jours.

Bref, comme l’ont dit les membres du directoire « le facteur humain est le principal levier d’ajustement… » et « la proactivité devient un incontournable pour tous les métiers du réseau » Sic.

Tout est dit

Aussi à la suite de cette triste réunion, CE et CHSCT ont décidé de diligenter des expertises. Le CE sur l’impact économique de ce nouveau POS et le CHSCT sur la partie des conditions de travail.

Vos élu-es Sud-Solidaires seront non seulement attentifs à l’évolution de ce dossier mais vont dès maintenant tout mettre en œuvre pour faire reculer la direction sur ce Plan de Destruction Massif de l’emploi. Sud a d’ores et déjà écrit à toutes les Organisations Syndicales de la CEAPC pour une rapide rencontre afin d’organiser la riposte à la hauteur des attaques faites aux salarié-es.

Télécharger le tract