Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

Rentrée sociale ou loterie libérale ?

Il fut un temps ou l’on négociait avec l’employeur, puis est venu la mode du dialogue social, puis la concertation et puis…
La casse du code du travail !
Celles et ceux qui font ce sale boulot pour le patronat sont les premiers à ce gaver sur le dos des travailleurs !!!

Bref, c’est «open bar» !

PSE, PDV, licenciement, CDD, intérim, rupture conventionnelle, fusion des instances représentatives du personnel, charrettes de licenciements homologués par la DIRECCT…

On vous écoute, mais on ne vous entend pas !

On fait du résultat, mais on ne vous paye pas !

On vous nomme, mais on ne vous classifie pas !

Vraiment ça suffit, phoque quoi !

SUD Solidaires appelle ses adhérents et les salarié(e)s de la CEPAC à une journée de mobilisation et de grève le 12 septembre 2017.

Nous vous invitons à nous retrouver à 09h00 sur la place Estrangin Pastré pour nous rendre ensuite à la manifestation.

Un PDV (en cours) pour les DOM : 200 départs !
Un PDV (à venir très prochainement) pour la METROPOLE : 200 départs !
Aucune augmentation de salaire et pas de bonification d’intéressement !
57 agences fermées d’ici 2020 et 100 emplois nets à la trappe !
Des promotions au rabais et sans changement de classification !
Une part variable scandaleusement inégalitaire !
Une filière métier CC qui disparaît comme celle des guichetiers!
(Une agence par exemple comme la Rose à Marseille 13013 : 14 salariés en 1991, 5 salariés en 2017 ?)

Donner des avis négatifs dans les instances sur la politique néfaste engagée

par notre directoire, c’est louable, mais cela ne change rien.

Faire cesser le massacre qui est en train de s’opérer à la CEPAC et se battre

pour sauvegarder et créer des emplois, ce serait mieux !

Négocier un Plan de Départ Volontaire n’est pas le fondement des

Organisations Syndicales : en 7 ans c’est le troisième siphonage du genre.

Des centaines de réunions, des milliers d’heures de dialogue social, pour en

arriver là, quelle ignominie…

Sans parler que nos collègues des D.O.M commencent à bien sentir le rabotage qui leur est infligé depuis quelques temps et que la métropole

reste souveraine et décisionnaire pour tout : c’est inacceptable !

Résultat des courses (uniquement pour la métropole) :

309 suppressions de postes (260 CC, 25 DA, 24 RPV), 209 créations (GC,

GCP, CAGP……) = 100 suppressions nettes + 57 fermetures d’agences.

SUD Solidaires le répète à qui veut l’entendre depuis des années : tant que les salariés (toutes corporations confondues) ne se mobiliseront pas autour de toutes ces questions et qu’il n’y a pas d’intersyndicale pour fédérer durablement un contre pouvoir, nos patrons continueront de dicter leur loi. Ils ne sont pas plus propriétaires que nous de l’Établissement, les vrais associés sont nos clients, qu’ils ont choisi aussi de diviser et pour bon nombre de non premium, de dégager.

SUD Solidaires s’adressent aux jeunes Écureuils, prenez la parole, mobilisez-vous, syndiquez vous, ne les laissez pas décider pour vous de votre avenir. Notre organisation syndicale met tous les

outils à votre disposition pour que vous vous impliquiez : Rejoignez nous !

Vos élus SUD SOLIDAIRES : Pascal COUTON, Philippe LAFFARGUE, Fabien BLUA, Pablo ALVAREZ

Télécharger le tract