Flash

Élections du CSE du 22 au 30 novembre à la Caisse d'Épargne Grand Est Europe

Les candidat-es

 

CLASSIFICATIONS

Bilan sur l’application du nouvel accord :

Un recul historique qui continue à faire des victimes.

Incroyable mais vrai !

Les signataires de cet accord ont permis aux nouveaux embauchés d’être moins bien payés !

En effet, des dizaines de salariés perçoivent toujours un salaire en dessous de ce qui se pratiquait il y a quelques années.

Franchement, pensez-vous que la direction essore les salariés ?

Pour vous aider dans votre réponse, prenons l’exemple des CC PART, le métier le plus représenté dans notre entreprise. Depuis la mise en place en janvier 2017 du nouveau dispositif de classifications, la direction est fière d’annoncer aux signataires de l’accord que 7 CC PART sur 458 ont été promus de F en G, et d’insister sur le fait qu’Ils ont bénéficié d’une augmentation annuelle de 784 €.

A ce rythme, selon nos calculs, il faudrait 114 années pour que l’ensemble des CC PART obtiennent une promotion !!!

Rassurez-vous, vous n’aurez pas à attendre toutes ces années car la garantie salariale « assure » un minimum d’augmentation de 2,5 % du salaire de base tous les 8 ans à toutes celles et ceux qui n’auraient pas bénéficié d’une promotion, cela représente 648 € annuel.

L’appel à un ami, le 50/50 et le vote du public n’y changeront rien !

L’équipe SUD-Solidaires CELC

TÉLÉCHARGER LE TRACT