Flash

Élection du CSE à la Caisse d'Épargne Midi Pyrénées du 19 février au 12 mars

Les candidat-es

LA GUERRE EST DÉCLARÉE

Avez-vous réalisé que désormais, le matin, vous ne partez plus travailler  à la Caisse d’Epargne, vous partez à la guerre ?

Si l’expression « front de vente » était déjà monnaie courante, les mots utilisés, depuis la rentrée, pour insuffler la gravité, le danger et bien entendu la peur, sont « tranchées, bataille, guerre, mobilisation ou prise d’otage », lorsque la Direction s’adresse à ses guerriers, pardon à ses salarié(e)s.

Ce vocabulaire insufflé par le directoire et véhiculé par toute la ligne managériale n’est pas anodin, bien au contraire. II participe à la mise en scène, à planter le décor, il nous conditionne pour accepter le scénario qu’il rédige depuis que le rêve de fusionner nos deux entreprises est devenu réalité.

Ainsi, le film « Plan Stratégique 2019/2022 » sortira en salle en décembre et comme il se doit, les premiers rôles courent les plateaux pour en faire la promotion.

Comité d’Entreprise, Conseil d’orientation et de Surveillance, réunions de groupe, tournées des Directeurs, courriel du Président, rien n’est laissé au hasard et  le même discours est inlassablement répété y compris par certaines Organisations Syndicales qui, de compte-rendu en compte-rendu, nous expliquent que tout va mal.

Mauvais résultats, PNB insuffisant, coefficient d’exploitation catastrophique, rentabilité PNB/ETP épouvantable : Autrement dit nous sommes toutes et tous des Nuls, endormis sur nos lauriers.

Sud n’acceptera pas ce scénario et pose les questions suivantes :

  • Ces résultats soit disant catastrophiques ne seraient-ils pas la conséquence du plan stratégique précédent ?
  • Nos dirigeants et nos instances de gouvernance passés n’ont-ils pas été, il y a encore peu de temps, félicités pour le travail accompli et grassement récompensés en contrepartie ?
  • Ce nouveau plan ne ressemblera-t-il pas étrangement à celui qui s’achève?
  • Nos nouveaux généraux resteront-ils, comme lors de chaque guerre, planqués derrière leur bureau laissant les troupes sous équipées, avec une informatique obsolète, mal formées avec du e-learning inadéquat, épuisées à force de perdre les places conquises précédemment dans le benchmark, démotivées par une solde en-deçà des promesses, mutilées par les agressions incessantes des clients mécontents, à juste titre la plupart du temps et pour des motifs qui relèvent des décisions de nos têtes pensantes ?

Une chose est certaine :

Sans troupe, aucun général ne peut gagner une guerre.

A bon entendeur Salut !

TÉLÉCHARGER LE TRACT