Flash

Élection du CSE à la Caisse d'Épargne Midi Pyrénées du 19 février au 12 mars

Les candidat-es

« POGNON DE DINGUE »

Nous commenterons le point le plus important qui nous concerne tous : Avis du Comité d’Entreprise sur la situation économique et financière de 2017.

Les résultats 2017, comme ceux des dix dernières années, sont excellents (des centaines de millions d’euros de profits cumulés). A cela, rajoutez la solidité du groupe qui n’a jamais été aussi renforcée dixit François Pérol qui écrivait ceci à propos du groupe au moment de son départ : « sa situation financière est solide, ses équipes sont fortement engagées… »). Alors, pourquoi ce « pognon de dingue » ne profite qu’à une minorité ?

Sur le terrain, lorsque nous vous rencontrons, on voit bien que vous n’acceptez plus l’action du directoire : le cafouillage de Dimension Conseil, le jeu de dupes de la NAO, l’enveloppe d’intéressement diminuée d’1,2M€ entre 2016 et 2017 (à noter que sur la même période, le directoire a provisionné 1,1M€ pour financer la soirée du bicentenaire…), la qualité de vie au travail, les effectifs et l’augmentation générale des salaires en berne. Le directoire pousse même le vice jusqu’à supprimer 97 emplois en 2017 alors qu’il a reçu un Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi de 3M€.

Alors, comment le directoire, lorsqu’il se félicite de nos résultats annuels, lorsqu’il vous remercie tous de votre investissement, de votre abnégation, de votre conscience professionnelle, refuse t-il que les bénéfices de ces dix dernières années, fruit du seul travail des salariés ne servent pas à :

  • Revoir en profondeur l’arnaque sociale sur les nouvelles classifications dont les premières victimes sont les salariés.
  • Augmenter collectivement les salaires.
  • Maintenir un niveau d’intéressement élevé.
  • Renforcer les effectifs.
  • Améliorer les conditions de travail.
  • La mise en place d’une prime en remplacement d’une part variable aléatoire et synonyme de supplice. 
Mais rien ne change !

Le directoire a les moyens financiers de casser ce cercle vicieux,

Il doit maintenant en avoir la volonté et négocier sur ces sujets.

Qu’en pensez-vous ?

Comme les élus SUD-Solidaires, le CE a émis un avis défavorable.

L’équipe SUD-Solidaires.

TÉLÉCHARGER LE TRACT