Flash

Élections du CSE du 22 au 30 novembre à la Caisse d'Épargne Grand Est Europe

Les candidat-es

 

Résultats élections CSE

Quatre ans, ce sera long pour tout le monde !

Loin de disparaître, SUD devient le deuxième syndicat de l’entreprise et le troisième chez les cadres. Le directoire a mis 5 ans et a dû s’y prendre à deux reprises pour atteindre l’objectif qu’il s’était fixé dès son arrivée en avril 2013. Par un prosélytisme forcené et un long travail de sape, il a porté les syndicats d’accompagnement à bout de bras jusqu’à la plus haute marche du podium. Nous le félicitons pour sa campagne et ses résultats électoraux, il n’aura pas ménagé sa peine… pour obtenir le « dialogue social » qu’il mérite.

SUD remercie les 600 collègues de la CEIDF, cadres et non cadres, qui ont voté pour ses candidats et lui ont permis, malgré la campagne de dénigrement systématique dont il a fait l’objet, de résister et d’obtenir une audience de 23,40%.

SUD avec 6 élus dont un cadre s’engage à porter la voix de tous dans la nouvelle instance. Ils oeuvreront à défendre vos droits comme ils l’ont toujours fait. Vous savez pouvoir compter sur eux. Si la croisade anti- Sud a fini par porter ses fruits auprès de la partie la plus complaisante de l’encadrement, 170 cadres nous ont courageusement renouvelé leur soutien. Plus d’un quart des non cadres a plébiscité l’action  Sud. Le clivage de l’entreprise est clairement réaffirmé.

Jusqu’à présent 6 syndicats avaient franchi la barre des 10% d’audience et étaient représentatifs. Depuis le 15 juin, ils ne sont plus que 4 dont SUD.

Pour la première fois, les salariés de la Caisse d’épargne Ile-de-France ont choisi (consciemment ou pas) la voie de l’accompagnement. Une nouvelle ère s’ouvre, porteuse de bien des dangers pour nos droits collectifs. Gageons que l’un des 1ers chantiers ouverts sera celui de la révision de l’accord sur le Volet social de 2008, la CGC ayant déjà annoncé qu’elle se verrait bien le « moderniser ». D’autres suivront bien entendu, les horaires avec la création des agences collaboratives par exemple. La transformation de l’entreprise va enfin pouvoir s’accélérer, pour la plus grande joie de nos dirigeants. Et celle des salariés ?

La corbeille de la mariée : le CSE

SUD laisse le CE (futur CSE) en parfait état de santé économique et financière. Grâce à sa gestion des activités, à la vente de la Clé entérinée cette année, le CSE disposera pour son 1er exercice de 4 M€ supplémentaires. 4M€ auxquels viendra s’ajouter 1 M€ que les élus SUD ont proposé de transférer, comme la loi l’autorise, du budget de fonctionnement vers les oeuvres sociales. Cette manne de 5 M€ dégagée par les élus SUD et valable pour la prochaine mandature sera, nous l’espérons, mise à la disposition de tous.

Après une campagne démagogique non chiffrée, la nouvelle majorité (CFDT-CGC) au CSE va devoir tenir TOUTES ses promesses y compris les plus délirantes !

Les élus et militants SUD revendiquent leur action syndicale ainsi que leur travail au sein du CE. Ils porteront vos revendications et militeront pour la défense des intérêts et conditions de travail de tous sans exclusive.

L’équipe SUD-Solidaires

TÉLÉCHARGER LE TRACT