Flash

Élections du CSE du 22 au 30 novembre à la Caisse d'Épargne Grand Est Europe

Les candidat-es

 

ET REVOILÀ LES BOULES PUANTES

BIENVENUE EN DÉMOCRATURE !

L’élection de vos représentants au futur Comité Social et Économique (CSE) devrait être un moment phare de la démocratie. Celui où chacun choisit librement celles et ceux qui le représenteront et défendront ses intérêts pour les 4 années à venir.

Ce choix devrait s’opérer spontanément en fonction des convictions, des programmes présentés ainsi que des affinités électives de chacun.

Mais une nouvelle fois la CEIDF a des airs de démocrature avec les apparences d’une démocratie. Or, dans les faits et dans les actes, nos dirigeants l’érigent en dictature. Bafouant la loi, aidés de quelques affidés zélés, ils rompent avec leur obligation de neutralité et tentent de vous manipuler par une propagande nauséabonde et vous dicter votre vote. Leur fantasme ? Voir les syndicats amis prendre la tête de la future instance et avoir ainsi les coudées franches pour dérouler leurs projets.

ALORS, POURQUOI VOTER POUR LES CANDIDATS SUD ?

Parce que comme l’écrivait George Bernanos  « Il faut beaucoup d’indisciplinés pour faire un peuple libre » !

Les candidats Sud sont motivés, reconnus au sein de l’entreprise pour leur pugnacité, leurs compétences, leur connaissance des dossiers et leur efficacité.

Parce qu’ils savent aussi négocier et obtenir des accords de qualité. Sur les 3 dernières années, Sud a signé 4 accords importants dont l’intéressement 2018.

Ils sont indépendants des partis politiques et de la direction.

Ils ont à coeur de préserver et améliorer les prestations du Comité d’entreprise quand la direction lorgne sur le budget consacré à l’enfance notamment.

POUR LE RESPECT DE LA DÉMOCRATIE DANS L’ENTREPRISE VOTEZ SUD !

Comme en 2015, le directoire entre en campagne appelant, sans plus se cacher, à voter contre Sud aux élections professionnelles. Après l’avoir accusé de  bloquer des tablettes numériques dans un hangar, voilà que Sud  menacerait jusqu’à la pérennité de la CEIDF !

Sud est le 1er syndicat à la CEIDF et le deuxième syndicat chez les cadres depuis 15 ans. A l’occasion du bicentenaire, nous constatons avec fierté et bonheur que l’entreprise y a survécu et se porte de mieux en mieux. Ses résultats commerciaux sont encore et toujours au rendez-vous. Ouf, les craintes des oiseaux de mauvais augure ne se sont pas encore vérifiées !

En revanche, on ne peut que déplorer que ceux qui cassent l’entreprise, ce sont nos dirigeants qui, au nom de leurs insatiables appétits de rentabilité, suppriment des emplois, ferment des agences et nous épuisent physiquement et moralement par une organisation du travail génératrice de toujours plus de stress au quotidien.

Énorme, risible, ridicule ET dangereux

Ces dirigeants osent tout, c’est aussi à ça qu’on les reconnaît, et perdent de leur superbe en s’abaissant à donner des consignes de vote comme le ferait un petit patron pusillanime.

Ils vous appellent à voter pour les syndicats dits réformistes qu’ils chaperonnent depuis 5 ans maintenant.

Ces syndicats (CFDT et CGC) qui vous ont trahis sans état d’âme durant la grève de 2010 n’hésitant pas à traiter des centaines de grévistes de casseurs et à négocier des queues de cerises dans leur dos. Ceux qui gagnent sont ceux qui luttent. A l’issue d’un mois d’une grève exemplaire, ils obtiendront 10M€ de supplément d’intéressement quand les judas les vendaient pour 4M€.

L’équipe SUD-Solidaires

TÉLÉCHARGER LE TRACT