Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

SUD quitte les négos « égalité pro »

SUD-Solidaires quitte les « négociations » de la Branche Caisse d’épargne sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Catherine Halberstadt, DRH du Groupe BPCE déclarait début 2018 « je considère qu’un temps partiel est un frein majeur pour la carrière d’une femme ! ». Cette affirmation faite en réunion de Commission Paritaire Nationale (CPN) est à l’image du contenu de ces pseudos négociations que sont devenues les CPN. La violence de tels propos dans lesquels une femme DRH d’un des plus gros groupes bancaires européen trouve normale de pénaliser un salarié à temps partiel dans son déroulé de carrière apporte un éclairage sur son analyse de l’égalité professionnelle. Cerise sur le gâteau, elle induit dans sa réflexion que le temps partiel est destiné aux seules femmes. Ces propos sont d’un archaïsme assourdissant et auguraient du déroulement des négociations.

Il n’y a aucune volonté de résoudre le problème des écarts salariaux entre les femmes et les hommes de la part de la direction. Un projet d’accord a été remis aux organisations syndicales. Un projet dans lequel aucune mesure forte n’est prise.

Réuni les 15 et 16 mai, le syndicat SUD-Solidaires BPCE a décidé de ne pas participer à la dernière réunion de la CPN prévue le 23 mai prochain.

Paris, le 17 mai 2018.

TÉLÉCHARGER LE COMMUNIQUÉ