Flash

Solidarité avec notre camarade Jean-Luc         JE PARTICIPE

AUGMENTEZ LES SALAIRES !

Quand Patrick croit aux vertus du partage des richesses, on dit quoi ?
Merci Patrick !

(Patrick Artus ou la repentance tardive… ?)

Le chef de la recherche économique chez Natixis fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. Il publie un livre au titre évocateur « et si les salariés se révoltaient ».

Après s’être appuyé récemment sur les travaux de Karl Marx pour tailler en pièce la logique économique dominante du capitalisme, Patrick Artus récidive.

Il évoque que depuis la 2nde guerre mondiale, jamais les pays riches n’ont connu une telle précarité et de telles inégalités (Cf les travaux de l’ONG Oxfam sur la répartition des richesses dans le monde) et qu’il devient urgent d’augmenter les salaires.

En cela, il rejoint les thèses soutenues par l’ancienne patronne de la banque centrale américaine Janet Yellen relatives à la répartition des richesses, aussi inégale qu’inquiétante.

Alors que les dernières grandes révolutions industrielles (19ième et 20ième siècles) ont globalement contribué à élever le niveau de vie du plus grand nombre, on note que depuis environ deux décennies le rapport capital/travail n’a jamais été aussi défavorable aux salarié-es.

Autrement dit, la fameuse révolution digitale contribue à l’abaissement en nombre et en gamme des emplois proposés et des salaires afférents.

L’appétit aux profits toujours grandissant de l’actionnariat mondial, s’il contribue à l’accroissement exponentiel du nombre de milliardaires au monde (plus de 2 200 dont 40 en France), s’explique par le développement du risque individuel porté par les salarié-es dont on organise la mise en concurrence (toujours « variable d’ajustement » du capital) et son corollaire, un nivellement des salaires par le bas.

A cela s’ajoute une diminution des emplois intermédiaires au « profit » des emplois à faible qualification (grande distribution, restauration, sécurité, tourisme…).

Le « tout financier, le tout libéral » ne contribue qu’à créer de la richesse, jamais à la répartir !

Donc à nouveau « Merci Patrick ». Ces récentes thèses, à défaut d’être un peu tardives, apportent de l’eau à notre moulin. Ajoutez à cela le récent témoignage de l’ex DRH Didier Billé (DRH de grands groupes) qui vilipende les pratiques RH aussi inhumaines qu’inutiles et là… n’en jetez plus, la coupe est pleine !

Et à ceux (patrons et « partenaires sociaux » qui leurs servent la soupe) qui, en désespoir de cause, voudraient nous réduire au seul triste et pauvre état de « révolutionnaires », nous rétorquons que seule la vérité est révolutionnaire…

 … De rien ! Si on peut aider …

L’exécutif national Sud-Solidaires BPCE

Télécharger le tract