Flash

Élections du CSE du 22 au 30 novembre à la Caisse d'Épargne Grand Est Europe

Les candidat-es

 

INTERSYNDICALE CELCA suite

CFDT  –  SNE-CGC  –  SU-UNSA  –  SUD-SOLIDAIRES

Négociation annuelle obligatoire 2018 CELCA
Acte 2

Comme indiqué dans notre communication d’hier, l’intersyndicale attendait ce matin une proposition chiffrée d’un complément salarial à la hauteur des efforts consentis par les salariés, et en cohérence avec les bons résultats obtenus en 2017.

C’est le Président Mercier en personne qui est venu nous expliquer, par des propos confus et contradictoires, que les « mauvais résultats de 2017 » étaient finalement peu ou prou les mêmes que 2016.

Après une énième suspension de séance, dans un élan de générosité, le Président nous « offre » un supplément d’intéressement de 500 € brut/salariés, non négociable.

L’intersyndicale dénonce l’incohérence de la proposition patronale qui « offre » un supplément d’intéressement inférieur de près de 40% à celui de l’an passé (800 €) pour des résultats identiques avec des effectifs en constante diminution.

Exaspérés par l’attitude méprisante de la Direction, vos représentants, toutes organisations syndicales confondues, ont quitté la séance plénière du Comité d’Entreprise de ce jour.

Nous ne demandons pas l’aumône mais nous exigeons la juste rétribution des efforts fournis par les salariés qui ont permis de générer 70 millions de résultats, soit :

800 € pour tous !

A défaut, nous ne siègerons plus dans aucune instance. Bien entendu, nous vous tiendrons informés de la suite des événements.

Metz le 23 mars 2018

Télécharger le tract